Skittles se lance dans l’advergaming

24 novembre 2009

….et pas n’importe lequel !

La marque de bonbons fruités profite de la réalité augmentée pour développer son image de marque et sa notoriété et met ainsi en valeur les bonbons comme aucun autre support n’aurait pu le faire.

Le principe du eu est simple, il s’agit de tuer un maximum de Zombie, et pour cela il vous faudra :

• un téléphone mobile,

• une carte imprimée

• et évidemment, des Skittles.

Ainsi, lorsque la carte est filmée, elle affiche une ville en 3 dimensions dans laquelle tout le jeu se déroulera. Et c’est à ce moment que la magie s’opère : le téléphone portable devient alors fusil, et les Skittles, des mines contre les Zombies.

Le joueur, la gamer, le consommateur, le consommacteur ou quel que soit son nom, est plongé dans un nouvel univers. IL immerge complètement dans ce nouvel  environnement qui met en scène ceux qui sont finalement les protagonistes du jeu, les Skittles.

C’est une belle prouesse pour la marque, qui se distingue ainsi de la concurrence (voir le jeu M&M’s), même si, notons le, le jeu n’est pas accessible à tout le monde car demande une connaissance plus poussée des multimédias.

Publicités

Chope les M&M’S !

21 novembre 2009

Si toi aussi tu as déjà reçu un M&M’s sur la tête en plein séance de cinéma…

Si toi aussi tu t’amuses à manger « tous les rouge » puis « tous les bleu » puis…

Si toi aussi tu aimes lancer les M&M’s à ta copine pour qu’elle les rattrape avec la bouche

Si toi aussi tu finis ton paquet sans t’en rendre compte ….

Alors ce jeu est (peut être) pour toi !

• Objectif ? Attraper les M&M’s qui volent à travers la salle de cinéma et gagner ainsi un maximum de points.

En jouant à « chope les M&M’s », tu peux alors t’inscrire au tirage au sort pour remporter un séjour de 4 nuits pour 2 personnes à Hollywood avec tickets d’entrée au Parc Universal Studio (2700 euros), 1000 lots de 5 DVD (« Le Diable s’habille en Prada », « La vengeance dans la peau », « Camping », « Robots » et « Die Hard 4 » – 49 euros) ….

Il fallait bien offrir des lots attractifs pour attirer des joueurs, car l’intérêt du jeu, si ce n’est promotionnel (évidemment c’est un advergame !) reste bien faible et le joueur se lasse bien vite.

• Aujourd’hui, l’advergaming est un support promotionnel si bien exploité techniquement que pour être crédible, s’imposer face à la concurrence, et attirer le consommateur, il faut faire preuve d’imagination. Il faut innover, créer, rendre le jeu vraiment attrayant aux yeux du consommateur. Et lorsque l’idée est vraiment originale, l’univers du jeu vraiment esthétique ….peu importe les lots à la clé.

En ce sens, l’opération de M&M’s reste peu impactante.

Mais c’était bien tenté !

>>Acceder au jeu